Cycle : Le baiser dans l’art (1)

"Le baiser antique : baisers bibliques et mythologiques"

par Laurent Abry,historien de l'art

Un rapide survol d’œuvres très anciennes permet de constater que l’on s’embrasse depuis fort longtemps. Comme bien souvent, les premières traces des représentations artistiques du baiser nous viennent de l’Egypte ancienne où le baiser avait été adopté comme symbole du don de vie. A Babylone aussi on y voyait avant tout un signe de respect. Le baiser dans le monde gréco-romain est avant tout un marqueur social et hiérarchique, un signe d’hommage. La mythologie va offrir aux artistes, de Psyché à Zeus en passant par Eros, les thèmes fondateurs du baiser et ce pour l’ensemble des siècles à venir.

Pour les Hébreux, c’est bien un baiser, symbole de l’amour de Dieu qui est à l’origine de l’Homme. La Bible est le premier ouvrage qui évoque le baiser.

Le Cantique des cantiques est peut-être la plus belle preuve de l’invention du baiser amoureux.

Les artistes lui ont préféré une vision plus douce du baiser, celui donné par Marie à son enfant. Ces Vierges de tendresses ne peuvent faire oublier que le dernier baiser reçu par Jésus fut celui du traitre Judas. Ce sont les romains qui popularisèrent cette technique et la diffusèrent en Europe.

 

Toutes les conférences du cycle

Cinema Le Navire

9, Boulevard d’Alsace,
26000 Valence

Plus d'infos…