Cycle : Le baiser dans l’art (2)

Le baiser au Moyen-Age : baisers d’hommage

par Laurent Abry,historien de l'art

Au Moyen-Age le baiser devient un signe de soumission et de reconnaissance du rang social.

Le baiser a valeur de sceau et scelle un lien de fidélité et d’affection. Le baiser « féodalo-vassalique » s’échange en public et pouvait également être une manifestation de l’amitié, notamment entre chevaliers mais il reste avant tout un signe de soumission à l’Eglise ou à son seigneur. L’art s’empare du baiser et le fait figurer, des tympans des cathédrales gothiques, illustrant ainsi des passages de la Bible, aux scènes du quotidien. Mais le Moyen-Age, c’est  le temps des épidémies et le baiser n’a pas la cote…

 

 

Toutes les conférences du cycle

Cinema Le Navire

9, Boulevard d'Alsace,
26000 Valence

Plus d'infos…