Cycle : Le baiser dans l’art (4)

Le baiser aux 17e et 18e siècles : baisers libertins

par Laurent Abry, historien de l'art

Symbole de la passion chez les uns (Roméo et Juliette), le baiser peut aussi devenir fatal pour d’autres (comme pour le naïf Petit Chaperon rouge).Mais c’est en tant que marques d’amour et de simple civilité que les embrassades se multiplièrent au XVIIe siècle. Le siècle des Lumières est pour l’imaginaire de certains le siècle des baisers, qu’il s’agisse du baisemain, du baiser galant, du baiser libertin ou du baiser romantique dans la nature.Le baiser revient donc en force dans l’art sous le pinceau de Fragonard ou de Boucher qui en font des représentations de plus en plus sensuelles et coquines dans lesquelles souffle un vent de liberté. Puisant abondamment dans les scènes d’épisodes mythologiques, Psyché devient pour les artistes l’illustration parfaite de ces amours romantiques.

Toutes les conférences du cycle

Cinema Le Navire

9, Boulevard d’Alsace,
26000 Valence

Plus d'infos…