Cycle : Le salon des indépendants 
et les retombées politiques (1)

Signac et les Indépendants…

…un engagement artistique et politique

Par Gilles Genty, historien de l’art

Lorsque Signac et ses amis fondent en 1884 le « Salon des Indépendants », ils lui donnèrent pour devise, et ce n’est pas anodin, « sans jurys ni récompenses ». Dans leur esprit, toute rénovation esthétique va de pair avec une re-fondation sociale, de même que toute radicalité picturale doit incarner un nouvel idéal démocratique. Proches des milieux anarchistes, Seurat, Signac et Luce mettront régulièrement à l'honneur le monde ouvrier en des touches et une palette qui annoncent le Fauvisme.

 

Toutes les conférences du cycle

Salle de conférence IND

91 rue Montplaisir,
26000 Valence

Plus d'infos…