Cycle : le Surréalisme (4)

Jan Arp, le hasard au service de la forme plastique.

Par Cyril Devès, docteur en Histoire de l’art. Coodinateur scientifique du CRHI, école d’art Emile Cohl, Lyon

Quand le hasard et la spontanéité de la main sont à l’origine de la conception plastique d’un artiste. Ces deux aspects qui deviennent des techniques à la création. En perpétuel expérimentation, il aboutira en 1920 à la mise en place de son vocabulaire propre, dit « biomorphique »

Toutes les conférences du cycle : le surréalisme

Salle Haroun Tazieff

14 rue Farnerie,
26000 Valence

Plus d'infos…