Cycle : l’architecture et la peinture française au 17è siècle (2)

Du maniérisme au naturalisme

Claire Grébille, historienne de l’art

A l’aube du Grand siècle, la peinture française s’émancipe lentement du maniérisme raffiné de la seconde Ecole de Fontainebleau. Entre Rome et Lunéville, Valentin de Boulogne et Georges de Latour vont méditer l’influence de Caravage avec une grande originalité, tandis que les frères Le Nain proposent une nouvelle forme de naturalisme, à travers les scènes paysannes.

Ill. source Wikimedia : Georges de La Tour - Naissance de l'enfant - Musée des Beaux-Arts de Rennes
Toutes les conférences du cycle

Salle de conférence IND

91 rue Montplaisir,
26000 Valence

Plus d'infos…