Hors cycle : le chant glorieux des mosaïques (1)

Ravenne ! Mosaïques et transcendance

Par Catherine de Buzon, historienne de l’art

“Ici est née la lumière, ou ici captive, elle règne libre” proclame une inscription dans le vestibule de la chapelle du Palais archiépiscopal de Ravenne. Pour exalter cette vibration de la lumière, les mosaïstes ont dépensé des trésors d’ingéniosité techniques. Les couleurs sont puissantes et riment avec celles des nacres et des pierres précieuses.

Ils créent ainsi, sillons d’ombre et coulées de Lumière, véritable sujet théologique de ces images qui accompagnent aussi ce souci d’une“peinture pour l’éternité”. Si l’artiste est modeste, l’art « byzantin », lui, vise constamment au Sublime.

Toutes les conférences du cycle

Salle de conférence IND

91 rue Montplaisir,
26000 Valence

Plus d'infos…