Hors cycle : le chant glorieux des mosaïques (2)

Que la lumière soit ! Torcello et Saint Marc

Par Catherine de Buzon, historienne de l’art

La richesse de Venise, son apport immense à l’Italie et on peut dire à l’Europe, c’est, grâce à cet accolement avec Constantinople, à travers la Méditerranée, d’avoir su infuser profondément,parl’art,parlasensibilité,àl’Occidentceque l’Orient avait de complémentaire. C’est à Torcello qu’éclate tout à coup l’or des mosaïques : Byzance ! A qui entre dans la Basilique, une sévère leçon de théologie enseignée par un JugementDernier,imagedelafindumondemaisaussidela Rédemption de l’humanité. La Basilique Saint Marc réalise peut-être l’aboutissement de Byzance, héritière de la Grèce et de Rome, mais intermédiaire aussi de l’Orient. C’est là que l’onpeutdéceler,siténufut-il,legermedelacrisefigurative, qui à travers Giotto, mènera à la peinture médiévale en Occident.

Toutes les conférences du cycle

Salle de conférence IND

91 rue Montplaisir,
26000 Valence

Plus d'infos…