La mort est jaune citron et sent la vanille

…exposition collective

La mort est jaune citron et sent la vanille est une réplique cinématographique de Jean Rochefort, dans le film Le Mari de la coiffeuse (réal.Patrice Lecomte, 1990). Sortie de son contexte, cette formule décalée est autant absurde que poétique ; elle amuse, interpelle et interroge. Choisie pour titre de cette exposition regroupant un panel de huit artistes plasticiens aux univers différents, elle engage une réflexion sur notre rapport à l’art et à la normalité.

L’exposition est conçue comme un poème athématique ; nul véritable axe fédérateur, pas de médium privilégié. Néanmoins, un même esprit général rassemble des formes de productions artistiques qui transfigurent la réalité, au sein d’un lieu inattendu et atypique : l’Antiquité de Gil Charra. Parmi les pièces de mobiliers anciens et les collections d’objets de décoration d’un autre temps, le parcours proposé adopte un fil conducteur : la notion de non-sense. Dans cette configuration, différents modes d’existence de l’œuvre d’art sont proposés, qu’ils soient conceptuels ou narratifs. Ainsi, la rencontre des œuvres entre elles, leur confrontation aux antiquités et aux objets présents dans les divers espaces donnés du lieu, génèrent de nouveaux dialogues et alimentent un imaginaire.

Antiquité-Galerie Gil Charra

489, avenue Gross Umstadt 07130 Saint-Péray

Plus d'infos…